Stabilité des ondes de Rossby gyrales

La résonance gyrale ne peut se produire que si la vitesse du courant régulier dû au vent (anticyclonique) est supérieure à la vitesse de phase de l’onde de Rossby (cyclonique). Pour ce qui concerne les ondes de Rossby gyrales de courte période, la longueur de l’onde de Rossby s’adapte pour que sa période propre coïncide avec la période de forçage. Le problème de stabilité se pose pour les ondes de Rossby gyrales de longue période en raison de leur verrouillage en mode sous harmonique. Leur période propre étant ainsi imposée, elle ne coïncide généralement pas avec la période de forçage.

Des phénomènes de régulation, faisant intervenir essentiellement la latitude moyenne du gyre dont le rôle dans l’accord entre l’onde de Rossby et le forçage est essentiel (une diminution de la latitude moyenne de 0,1°, soit 11,1 km, engendre une augmentation de la circonférence du gyre de l’Atlantique Nord de 122 km), maintiennent les conditions de la résonance en dépit des variations des vents (dont l’impact sur la circulation dûe au vent est faible vues les périodes en jeu) mais surtout des variations de la période des oscillations de l’irradiance solaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s